Nouveau VTT pour la saison 2017 commandé, reste à patienter…

VTT 2017 ?
VTT 2017 ?
Partagez cet article :  
     , ou abonnez-vous sur les réseaux sociaux :  

Je savais que je souhaitais changer mon VTT pour la saison 2017 à venir, mais j’ai pas mal hésité sur le modèle à choisir.

Canyon Exceed CF SLX Eagle X01 2017

Canyon Exceed CF SLX Eagle X01 2017

Je roule principalement en montagne, donc avec du dénivelé, et comme je suis plutôt un petit gabarit le poids du vélo a son importance pour moi. Jusque-là j’ai roulé avec des semi-rigides pour privilégier le rendement dans le D+. J’ai été satisfait de mon Grand Canyon CF SLX, donc assez logiquement le Canyon Exceed CF SLX 8.9 PRO RACE me faisait de l’œil. Rapport qualité / prix vraiment bon pour ce VTT qui plus est.

Mais comme j’ai des envies de courses à étapes qui commencent à germer pour le futur, la question du tout-suspendu s’est finalement posée. Il y a 1kg de plus à traîner sur le cadre, mais il faut bien avouer que physiquement ça permet de rester un peu plus frais. Sans compter qu’aujourd’hui on peut se monter un full autour des 9 / 10kg, donc loin d’une enclume. Et ce kilo en trop n’est un handicap que dans le D+ finalement : sur des courses avec peu de dénivelé et des longues phases de pédalage, le surcroît de confort compense assez largement.

Bref, après de savants calculs le choix est fait : ce sera un tout-suspendu en 100mm avant/arrière, avec un objectif idéalement proche de 10kg, pédales et tige de selle télescopique inclues.

Un tour chez le vélociste pour voir ce qu’il peut me proposer tout en ayant déjà une idée en tête, et il a justement un modèle dans ma taille, commandé depuis juillet 2016, qui doit lui être livré en février. C’est au-dessus du budget, je voulais le montage inférieur en équipement mais pas moyen de l’avoir avant avril/mai dans ce cas. Un peu tard pour moi. On discute finalement du prix de celui qu’il doit recevoir en février, il m’accorde une remise non négligeable : je signe le bon de commande. Maintenant il ne reste plus qu’à attendre 😉

Bien entendu je vous ferai une présentation à sa réception. En attendant, vous avez une idée sur le modèle choisi ? Un indice : il sera à nouveau noir et jaune. A vous de jouer dans les commentaires !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Loïc

Je pratique le VTT Cross Country avec une préférence pour le format Marathon - XCM. Sur VTT XC Blog j’aborde notamment les sujets suivants : récits de courses, réflexions sur l’entrainement en cyclisme, pistes pour améliorer sa pratique, nutrition, tests de matériel et tutoriels.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Guillaume dit :

    Salut,
    Un Scott Spark ou bien un Orbea Oiz ?

  2. Guillaume dit :

    Excellent choix !! un VTT de champion !!
    Je crois même que Nino Schurter et Jenny Rissveds vont courir la Cape Epic 2017 avec le Spark.

    • Loïc dit :

      Oui ça semblerait logique qu’ils utilisent le Spark plutôt que le Scale pour la Cape Epic : pas trop de D+ en comparaison du nombre de kilomètres, terrain cassant, etc… D’ailleurs Schurter a déjà utilisé le Spark lors de la Swiss Epic, par exemple.

  3. pierre dit :

    Alors il est arrivé ce Spark ?
    Depuis février tu as du le tester en long et en travers non ?
    Un petit retour? (il parait qu’il est quand même bien raid ce Spark 2017)

    • Loïc dit :

      Oui il est arrivé et je roule avec depuis mars 😉

      Je ferai sans doute un test longue durée en fin de saison, mais en attendant voici dans les grandes lignes :
      – La géométrie du Spark RC est très réussie, en tout cas elle me convient bien. Assurément j’ai progressé avec en descente et il donne confiance. Il reste léger en plus pour un Full donc je n’ai pour ainsi dire rien perdu en montée de ce que j’ai pu voir jusque-là.
      – C’est un tout-suspendu tourné vers la compétition. Très peu de pompage en mode trail (intermédiaire) mais ça veut aussi effectivement dire un confort plus spartiate que sur un VTT plus orienté « rando ». En mode « ouvert » le pompage est un peu plus présent et cette fois le confort est bien meilleur. En général j’utilise le mode « ouvert » pour les descentes et les sections plates où il faut pédaler sur un terrain cassant. Le reste du temps c’est en position « trail », et la position « fermée » uniquement sur le bitume. A savoir aussi qu’avant je roulais avec un semi-rigide, donc le Spark RC ne peut être que plus confortable malgré tout. Pour une orientation moins « course » et plus « rando sportive », le Spark (non RC) est surement plus adapté et plus confortable.
      – Le Twinlock est très pratique avec la gestion simultanée de la fourche et de l’amortisseur Fox. Par contre il demande de l’entretien : dès que les frottements entre le câble et la gaine augmentent, l’amortisseur à du mal à se mettre en position ouverte. Le problème est sans doute amplifié par la forme du cadre : il y a une cuvette sous l’amortisseur, le passage du câble se fait à ce niveau, donc dès qu’il y a de l’eau ça forcément finir par pénétrer. Eau = rouille = frottement = problème de commande. C’est un des seuls reproches que j’ai à propos de ce VTT.
      – Le groupe Eagle marche très bien, y compris dans la boue. J’ai fait les 140km de la MB Race sans rencontrer de problème pour passer mes vitesses. En double, dans la boue aussi, l’an dernier j’avais déraillé plusieurs fois au changement de plateaux. Au niveau plage d’utilisation et étagement de la cassette, je m’y suis parfaitement habitué, aucune gêne de ce côté-là.

      En définitif je ne regrette pas mon achat, pour mon usage il me convient bien 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Et si on gardait contact...

Avant de partir, inscrivez-vous à la Newsletter : c'est la garantie de ne manquer aucun de mes prochains articles !

Conseils d'entrainement, résumés de courses, tests et tutoriels : si vous êtes passionné de VTT vous savez ce qu'il vous reste à faire ;-)

A bientôt !