Spécial MB Race : quel choix de pneus pour la course ?

Départ imminent - MB Race Ultra 2018
Départ imminent - MB Race Ultra 2018
Partagez cet article :  
     , ou abonnez-vous sur les réseaux sociaux :  

Une question qu’on me pose régulièrement est de savoir quels pneus je recommande pour la MB Race Ultra. Je n’ai pas testé tous les modèles de pneus VTT, mais je peux lister ceux que j’ai déjà employés pour cette course. On continue ce dossier spécial MB Race avec le sujet du jour !

Le terrain type sur la MB Race Ultra

Le choix des pneus en VTT dépend bien entendu en très grande partie du terrain. Voici à quoi vous attendre sur la MB Race Ultra :

  • Plat et montées : majorité de sections roulantes sur pistes 4×4, avec un terrain peu agressif pour les pneus
  • Descentes sur pistes 4×4 : peu de grosses pierres sur les pistes puisqu’elles sont employées pour l’entretien du domaine skiable, la trace est relativement propre
  • Descentes sur single en sous-bois : terrain principalement terreux, avec des racines, des épines de pin, mais très peu de roches ce qui limite vraiment les risques de crever ou déchirer un flanc

Après, il y a bien entendu l’influence de la météo :

  • Par temps sec : terrain roulant et dur sur les pistes, restant plus souple dans les sous-bois, il faut vraiment privilégier le rendement
  • Par temps pluvieux : terrain globalement roulant sur les pistes qui drainent assez bien à l’exception de quelques passages sur les plateaux en hauteur, par contre s’attendre à pas mal de boue dans les sous-bois, le terrain fait vraiment éponge et évacue peu l’eau

Quels choix de pneus pour la MB Race Ultra ?

Sur la base de ce que j’ai noté avant, j’ai toujours utilisé pour la MB Race des pneus relativement roulants, Tubeless, avec protection « classique » c’est-à-dire à flancs renforcés du style Snakeskin chez Schwalbe, Protection chez Continental ou Exo Protection chez Maxxis par exemple. C’est un choix qui me semble avoir le meilleur compromis performance / fiabilité.

En 5 participations je n’ai crevé qu’une seule fois : c’était l’an dernier lorsque j’ai chuté sur une piste en descente et cassé ma jante. J’ai coupé le flanc du pneu sur le choc. Dans ce cas précis, je ne suis même pas convaincu qu’un pneu beaucoup plus lourd aurait mieux résisté.

Le rendement : la plupart des montées étant roulantes, c’est un paramètre important à mon avis. On passe beaucoup plus de temps à monter qu’à descendre sur cette course. Même si vous ne venez pas dans une optique de performance pure, la course est bien trop longue et exigeante pour vous pénaliser vous-même avec des pneus trop peu roulants si vous voulez finir les 140km. La contrepartie est qu’on sacrifie un peu de grip. Sur terrain sec ça ne posera pas trop de problème. Sur terrain humide il faudra faire beaucoup plus attention dans les portions boueuses en descente. Mais pour autant, même par temps de pluie j’ai toujours conservé des pneus roulants. Je ne vois aucun intérêt par exemple à mettre des pneus typés boue sur cette course. La perte de rendement est trop importante la plupart du temps, et vu comme le terrain était défoncé en 2016 et 2017 par exemple, je ne suis pas du tout convaincu qu’ils m’auraient permis de moins pousser le VTT.

La fiabilité : la course est longue et votre concentration baissera forcement à un moment donné. C’est utile d’avoir un peu de marge avec ses pneus en cas d’erreur de trajectoire. Le bon compromis comme je l’ai dit est dans les pneus Tubeless avec protection standard pour du VTT Cross Country. Même si le terrain est peu agressif, je déconseille l’utilisation des pneus Tubetype sans protection montés en Tubeless. A moins que vous soyez sûr de vous à 100% sur 140km… La légèreté augmente le rendement, mais ça ne doit pas être le seul critère.

Les pneus que j’ai employés lors de la MB Race Ultra

J’ai roulé le plus souvent avec des pneus Schwalbe :

  • Avant : Rocket Ron 29×2,25 Tubeless Snakeskin
  • Arrière : Racing Ralph 29×2,25 Tubeless Snakeskin

La saison passée, en 2018, j’ai commencé à utiliser des pneus Maxxis :

Dans les deux cas ces pneus m’ont donné satisfaction et je n’aurais aucune retenue à les choisir de nouveau pour la MB Race et d’autres XC Marathon. Ceci dit, mon choix se portera de nouveau sur les Maxxis cette année. Je trouve le Ikon plus facile à prédire à l’avant avec un décrochage plus progressif et il est aussi plus à l’aise sur terrain humide. Le Aspen me semble plus roulant que le Racing Ralph tout en ayant un grip intéressant pour un pneu peu cramponné. C’est un bon compromis entre le Racing Ralph et le Thunder Burt à mon avis. Et sur terrain sec, sans risque de pluie, on peut le monter devant et derrière.

A noter que ma comparaison se fait par rapport à l’ancienne génération des Rocket Ron et Racing Ralph puisque Schwalbe les a mis à jour en 2018. Je n’ai pas testé ces pneus dans leur version 2018 pour le moment.

D’autres marques ont des pneus qui conviendraient tout aussi bien, mais je ne parle que des pneus que j’ai roulés sur la MB Race. Des Continental Cross King 29×2,20 Tubeless Ready ProTection / Race King 29×2,20 Tubeless Ready ProTection ou Specialized Fast Track / Renegade par exemple sont d’autres alternatives. Mon but avec cet article était uniquement de vous donner quelques pistes pour vos choix puisque la question m’est régulièrement posée. A vous de tester maintenant !

Et vous, quels pneus pensez-vous utiliser pour la course ? Si vous avez un autre avis que le mien sur les bons critères, la discussion est ouverte dans les commentaires, n’hésitez pas.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Loïc

Je pratique le VTT Cross Country avec une préférence pour le format Marathon - XCM. Sur VTT XC Blog j’aborde notamment les sujets suivants : récits de courses, réflexions sur l’entrainement en cyclisme, pistes pour améliorer sa pratique, nutrition, tests de matériel et tutoriels.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *