Présentation de mon VTT dans sa version 2016

Partagez cet article :  
     , ou abonnez-vous sur les réseaux sociaux :  

Je viens de me rendre compte que je n’ai pas encore présenté le VTT que j’utilise donc je vais réparer cet oubli. Je roule depuis la saison 2015 avec un Grand Canyon CF SLX qui est un modèle semi-rigide carbone de Cross-Country avec roues de 29 pouces.

 

Mon montage VTT XC dans sa version 2016 :

  • Cadre : Canyon CF SLX 29 pouces, taille M
  • Fourche : Rockshox SID XX World Cup, 100mm de débattement, préparée par Novyparts
  • Jeu de direction : Cane Creek Serie 40
  • Roues : DT Swiss ONE XR 1501, 15x100mm à l’avant et 12x142mm à l’arrière
  • Pneus : la plupart du temps Schwalbe Rocket Ron 29×2,25 SnakeSkin Tubeless Easy à l’avant et Schwalbe Racing Ralph 29×2,25 SnakeSkin Tubeless Easy à l’arrière
  • Pédalier : Rotor Rex 1.2 InPower, plateaux ovals Rotor Qring 25/38
  • Boitier de pédalier : Hope Pressfit 41-30
  • Dérailleur arrière : SRAM X0 10 vitesses
  • Dérailleur avant : SRAM X0
  • Triggers : SRAM XX 2×10 vitesses
  • Câbles et gaines : Jagwire Mountain Pro
  • Cassette : SRAM XX 11/36
  • Chaine : SRAM PC 1091 R
  • Freins : Formula R1 Racing avant / arrière
  • Disques : Formula diamètre 160mm avant / arrière
  • Tige de selle télescopique : Rockshox Reverb 30,9x420mm, 100mm de course, collier de serrage à vis
  • Selle : Ergon SM30 Evo
  • Potence : Lity 80mm +/-6° (aluminium)
  • Cintre : Lity 700mm angle 6° (carbone)
  • Grips : ESI Chunky 32mm
  • Pédales : Exustar PM-215-Ti
  • Porte bidon : Elite Custom Race

Poids dans cette configuration : environ 9,8 kg

 

VTT Grand Canyon CF SLX - Saison XC 2016

VTT Grand Canyon CF SLX – Saison XC 2016

 

Pour quelle pratique ?

Comme déjà dit dans ma présentation sur ce blog, j’ai une pratique plutôt orientée XC Marathon, la plupart du temps en montagne donc avec du dénivelé. J’ai fait le choix de rouler avec ce VTT Cross-Country semi-rigide de 29 pouces pour obtenir un bon compromis entre rendement, légèreté et confort.

Par rapport à la saison 2015, j’ai modifié plusieurs composants en 2016 pour essayer d’adapter mon VTT encore un peu plus à ma pratique :

  • Pédalier Rotor Rex 1.2 InPower : tout simplement pour monter un capteur de puissance et ainsi pouvoir commencer à m’entrainer à l’aide de la puissance. Lors de longues montées roulantes en course, ça me permet aussi de me caler sur une puissance cible dès le début plutôt que de partir trop vite. Aucun regret sur cet achat, pour celui qui veut s’entrainer sérieusement c’est un très bon investissement.
  • Freins Formula R1 Racing : en remplacement des freins Avid X0 d’origine, principalement pour plus de puissance au freinage et arrêter de galérer avec les purges. On ne peut pas dire que les Avid X0 soient des mauvais freins, mais ils sont assez capricieux. Le touché à vite fait de varier s’ils surchauffent en descente et on se retrouve à devoir faire des purges plus fréquentes. Après une saison en Formula R1 Racing, rien à signaler, ça freine fort et c’est fiable jusque-là. S’il fallait trouver un défaut ce serait l’alignement des étriers avec les disques qui doit être assez précis, l’écart entre les plaquettes étant assez étroit.
  • Tige de selle télescopique Rockshox Reverb : partant du constat que j’ai des lacunes dans les descentes techniques, j’ai voulu essayer de monter une tige de selle télescopique. Autant le dire tout de suite : elle a rapidement été adoptée et je lui pardonne volontiers ses 400 grammes d’embonpoint par rapport à une tige de selle classique tant je suis plus à l’aise maintenant. Qu’on se comprenne bien, je ne suis pas miraculeusement devenu excellent en descente, mais j’ai réellement progressé dans le technique. Je passe maintenant sur le vélo plus sereinement à des endroits où je n’osais pas avant.
  • Préparation Novyparts sur fourche Rockshox SID XX World Cup : pour ceux qui ne connaissent pas Novyparts, c’est une société spécialisée dans la préparation, l’optimisation, et l’entretien des fourches et suspensions de VTT. Ma demande était la suivante : obtenir une fourche adaptée à mon poids, avec une bonne sensibilité sur les petits chocs et un meilleur maintient en descente et dans les freinages. Après optimisation j’ai redécouvert ma fourche et son comportement répond parfaitement au cahier des charges. Elle ne mange plus tout son débattement au moindre choc en descente, donc l’assiette du vélo reste meilleure. Je pense que ça a aussi participé à me faire progresser dans le dénivelé négatif.

 

Voilà, l’oubli est réparé, maintenant vous savez sur quoi je roule. Et vous, sur quel VTT roulez-vous ? Comptez-vous l’améliorer ou le changer pour la saison 2017 ? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Loïc

Je pratique le VTT Cross Country avec une préférence pour le format Marathon - XCM. Sur VTT XC Blog j’aborde notamment les sujets suivants : récits de courses, réflexions sur l’entrainement en cyclisme, pistes pour améliorer sa pratique, nutrition, tests de matériel et tutoriels.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *